Il y a du nouveau.

Un traitement novateur et efficace contre les brûlures d’estomac fréquentes ‒ qui est offert en vente libre!

OLEX est le premier inhibiteur de la pompe à protons (IPP) offert en vente libre au Canada pour le soulagement des brûlures d’estomac fréquentes (deux jours ou plus par semaine)*. Il suffit d’un comprimé par jour pendant 14 jours pour obtenir un soulagement efficace des brûlures d’estomac!

* OLEX n’est pas le bon médicament pour vous si vous souffrez de brûlures d’estomac une fois par semaine ou moins, ou si vous souhaitez un soulagement immédiat.

L’effet apaisant des inhibiteurs de la pompe à protons

OLEX appartient à un groupe de médicaments appelés inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), qui ont pour effet de réduire la quantité d’acide produite par l’estomac. Un comprimé par jour pendant 14 jours, et OLEX vient à bout de l’acide causant les brûlures d’estomac fréquentes*.

OLEX fonctionne différemment des autres médicaments en vente libre contre les brûlures d’estomac, tels les antiacides et les autres réducteurs d’acidité. En effet, il arrête la sécrétion d’acide à la source, soit la pompe d’acidité située dans votre estomac.

OLEX est le premier et le seul IPP offert sans ordonnance au Canada!

* Brûlures d’estomac se produisant deux jours ou plus par semaine.
Stomach Pompe d'acidité dans l'estomac Pompe d'acidité dans l'estomac
OLEX arrête la sécrétion d’acide à la source, soit la pompe d’acidité située dans votre estomac.
24 hour clock

Un soulagement éprouvé des brûlures d’estomac avec OLEX

OLEX commence à supprimer la production d’acide dès les premières heures, mais il n’est pas conçu pour procurer un soulagement immédiat. Si certaines personnes ressentent un soulagement complet en 24 heures, OLEX peut prendre de 3 à 5 jours avant de faire pleinement effet. Suivez toujours le traitement de 14 jours jusqu’à la fin, même si vous commencez à vous sentir mieux. C’est ainsi que vous pourrez contrôler vos brûlures d’estomac fréquentes*.

24 hour clock

Vous pouvez prendre des antiacides si jamais vous avez besoin d’une solution immédiate. Cela dit, n’oubliez pas de consulter votre médecin ou votre pharmacien AVANT d’utiliser OLEX si vous prenez d’autres médicaments pour réduire l’acidité gastrique.

* Les brûlures d’estomac fréquentes se produisent 2 jours ou plus par semaine.

Renseignements sur l’innocuité

Que contient OLEX?

L'ingrédient médicinal est l'oméprazole magnésien.

Chaque comprimé de 20 mg contient les ingrédients non médicinaux suivants (par ordre alphabétique) : cellulose microcristalline, citrate de triéthyle, copolymère d'acide méthacrylique, copovidone, croscarmellose de sodium, dioxyde de silicium colloïdale, dioxyde de titane, lactose monohydraté, lauryl sulfate de sodium, oxyde de fer rouge, stéaryl fumarate sodium et talc.

Posologie  : OLEX est offert en comprimés à 20 mg d'oméprazole.

Qui ne devrait pas prendre OLEX?

N'utilisez pas OLEX si vous pensez être allergique à l'oméprazole ou à l'un des ingrédients de ce médicament (voir les ingrédients non médicinaux ci-dessus).

Mises en garde et précautions

Mises en garde. N’utilisez pas ce médicament si :

  • Vous avez de la difficulté ou de la douleur à avaler de la nourriture; vous avez des selles noires et sanglantes ou vous avez des vomissements contenant du sang;
  • Vous avez des brûlures d’estomac fréquentes depuis plus de trois mois.

Ceux-ci peuvent être des signes d’un état plus sévère. Vous pourriez avoir besoin d’un traitement différent. Consultez votre médecin immédiatement.

OLEX peut diminuer l’efficacité de certains médicaments utilisés pour le traitement du VIH (atazanavir et nelfinavir) ou d’une maladie du cœur (clopidogrel); ces médicaments ne devraient pas être utilisés avec les comprimés OLEX à 20 mg d’oméprazole.

Consultez votre médecin ou votre pharmacien AVANT d'utiliser OLEX si vous :

  • prenez des médicaments pour réduire l'acidité de l'estomac;
  • avez des brûlures d'estomac accompagnées de vertige, de sueurs ou d'étourdissements;
  • avez des douleurs à la poitrine ou à l'épaule accompagnées d'essoufflements, de sueurs, ou de douleurs s'étendant aux bras, au cou ou aux épaules;
  • avez fréquemment une respiration sifflante, en particulier avec des brûlures d'estomac;
  • avez une perte de poids inexpliquée;
  • avez des nausées ou des vomissements;
  • avez des douleurs à l'estomac;
  • faites une jaunisse ou vous avez d'autres problèmes au foie;
  • avez présentement ou avez eu dans le passé un ulcère gastrique ou une chirurgie à l'estomac ou aux intestins;
  • êtes enceinte, planifiez devenir enceinte, ou allaitez.

CESSEZ L'UTILISATION de ce médicament et consultez votre médecin si :

  • vous avez une diarrhée grave et/ou persistante;
  • vos brûlures d'estomac persistent ou s'aggravent;
  • vous devez prendre ce produit pendant plus de 14 jours;
  • vous devez suivre plus qu'une période de traitement dans un délai de 4 mois.
Médicaments pouvant interagir avec OLEX

Certains médicaments peuvent interagir avec OLEX. Consultez votre médecin ou votre pharmacien avant de l'utiliser si vous prenez un des médicaments suivants :

  • Atazanavir, nelfinavir (médicaments pour le traitement de l'infection au VIH)
  • Cilostazol* (médicament pour le traitement de la douleur aux jambes)
  • Clarithromycine, érythromycine (antibiotiques)
  • Clopidogrel (médicament pour le cœur)
  • Diazépam (médicament contre l'anxiété)
  • Digoxine (médicament pour le cœur)
  • Erlotinib (médicament contre le cancer), ou tout autre agent anticancéreux appartenant à la même classe
  • Itraconazole, kétoconazole, voriconazole (antifongiques ou anti-levures)
  • Méthotrexate (médicament utilisé contre le cancer)
  • Millepertuis (Hypericum perforatum)
  • Phénytoïne (médicament pour le traitement de l'épilepsie)
  • Tacrolimus (médicament pour le système immunitaire)
  • Warfarine (médicament anticoagulant)

* non commercialisé au Canada

Effets secondaires possibles

OLEX peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes. Les effets secondaires sont généralement légers et disparaissent peu de temps après le début du traitement avec OLEX.

Les effets secondaires fréquents pouvant survenir sont : diarrhée, douleurs au ventre, excès de gaz, mal de tête, nausées ou vomissements, symptômes du rhume et de la grippe. Les effets secondaires peu fréquents pouvant survenir sont : démangeaisons, éruption cutanée, étourdissement, insomnie, sensation de brûlure/de fourmillement/d'engourdissement au niveau de la peau, somnolence, valeurs hépatiques modifiées.

Cette liste d'effets secondaires n'est pas exhaustive. Pour en savoir plus à propos des effets secondaires, consultez le feuillet de renseignements à l'intention des patients inclus dans votre boîte OLEX. Si vous ressentez des effets incommodants ou inhabituels pendant l'utilisation d'OLEX, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Comment prendre OLEX

La dose habituelle pour les adultes (18 ans et plus) est d'un comprimé par jour pour une période de traitement de 14 jours. 

Intégrez OLEX à votre routine chaque matin pendant 14 jours. Prenez un comprimé avec un verre d'eau, le matin avant de manger.

À ne pas oublier :

  • NE PAS croquer ou écraser les comprimés. Cela diminue l'efficacité d'OLEX.
  • NE PAS prendre plus d'un comprimé toutes les 24 heures.
  • NE PAS utiliser OLEX plus de 14 jours sauf sur l'avis de votre médecin.
  • NE PAS répéter une période de traitement de 14 jours à l'intérieur d'un délai de 4 mois sauf sur l'avis de votre médecin.

Quand suivre un autre traitement OLEX? 
Vous devez attendre au moins 4 mois avant de répéter une période de traitement de 14 jours.

Surdose : En cas de surdosage, communiquez immédiatement avec un professionnel de la santé, l'urgence d'un centre hospitalier ou le centre antipoison de votre région, même en l'absence de symptômes.

Dose oubliée : Si vous avez oublié une dose d'OLEX et que vous vous en rendez compte dans les 12 heures, prenez-la dès que possible, puis revenez à l'horaire régulier. Toutefois, si plus de 12 heures se sont écoulées, ne prenez pas le comprimé oublié et prenez la prochaine dose à l'heure prévue.

Le produit peut poser des risques et peut ne pas convenir à tous. Veuillez lire l'étiquette et suivre le mode d'emploi. Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec notre Département d'information médicale et scientifique au 1 888 550-6060 ou à medinfo@pendopharm.com.

Pour démêler le vrai du faux

Les brûlures d’estomac ne sont pas un problème courant au Canada.

Près du quart des Canadiens souffrent de brûlures d’estomac au moins une fois par jour.

Près du quart des Canadiens souffrent de brûlures d’estomac au moins une fois par jour.

Les brûlures d’estomac font partie de ma vie, et je dois l’accepter.

C’est faux! Il est possible de trouver un soulagement en apportant des changements à l’alimentation et aux habitudes de vie, et en suivant des traitements en vente libre. Les antagonistes des récepteurs H2 et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) suppriment efficacement la production d’acide.

Vous avez raison! Vous n’avez pas à vivre avec les brûlures d’estomac. Il est possible de trouver un soulagement en apportant des changements à l’alimentation et aux habitudes de vie, et en suivant des traitements en vente libre. Les antagonistes des récepteurs H2 et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) suppriment efficacement la production d’acide.

Les brûlures d’estomac sont incontrôlables.

La majorité des personnes qui souffrent de brûlures d’estomac réussissent à contrôler le problème. Les médicaments en vente libre ou sur ordonnance, ainsi que des changements aux habitudes de vie et à l’alimentation, suffiront à soulager la plupart des personnes aux prises avec des brûlures d’estomac.

La majorité des personnes qui souffrent de brûlures d’estomac réussissent à contrôler le problème. Les médicaments en vente libre ou sur ordonnance, ainsi que des changements aux habitudes de vie et à l’alimentation, suffiront à soulager la plupart des personnes aux prises avec des brûlures d’estomac.

Les brûlures d’estomac sont un problème de santé mineur.

C'est faux! Les brûlures d’estomac ne sont pas à prendre à la légère. En fait, les brûlures d’estomac persistantes peuvent signaler d’autres problèmes qui, s’ils ne sont pas traités, peuvent entraîner des complications nécessitant une attention médicale. Le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO) est un état chronique couramment associé aux symptômes de brûlures d’estomac.

Les brûlures d’estomac ne sont pas à prendre à la légère. En fait, les brûlures d’estomac persistantes peuvent signaler d’autres problèmes qui, s’ils ne sont pas traités, peuvent entraîner des complications nécessitant une attention médicale. Le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO) est un état chronique couramment associé aux symptômes de brûlures d’estomac.

Je ne serai plus capable de digérer si je prends un médicament pour supprimer l’acidité.

Ne vous inquiétez pas! Ces médicaments permettent la production d’une quantité d’acide suffisante pour que la nourriture soit digérée normalement.

Vous avez raison! Ces médicaments permettent la production d’une quantité d’acide suffisante pour que la nourriture soit digérée normalement.

Les brûlures d’estomac ne sont pas un problème courant au Canada.

Près du quart des Canadiens souffrent de brûlures d’estomac au moins une fois par jour.

Près du quart des Canadiens souffrent de brûlures d’estomac au moins une fois par jour.

Les brûlures d’estomac font partie de ma vie, et je dois l’accepter.

C’est faux! Il est possible de trouver un soulagement en apportant des changements à l’alimentation et aux habitudes de vie, et en suivant des traitements en vente libre. Les antagonistes des récepteurs H2 et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) suppriment efficacement la production d’acide.

Vous avez raison! Vous n’avez pas à vivre avec les brûlures d’estomac. Il est possible de trouver un soulagement en apportant des changements à l’alimentation et aux habitudes de vie, et en suivant des traitements en vente libre. Les antagonistes des récepteurs H2 et les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) suppriment efficacement la production d’acide.

Les brûlures d’estomac sont incontrôlables.

La majorité des personnes qui souffrent de brûlures d’estomac réussissent à contrôler le problème. Les médicaments en vente libre ou sur ordonnance, ainsi que des changements aux habitudes de vie et à l’alimentation, suffiront à soulager la plupart des personnes aux prises avec des brûlures d’estomac.

La majorité des personnes qui souffrent de brûlures d’estomac réussissent à contrôler le problème. Les médicaments en vente libre ou sur ordonnance, ainsi que des changements aux habitudes de vie et à l’alimentation, suffiront à soulager la plupart des personnes aux prises avec des brûlures d’estomac.

Les brûlures d’estomac sont un problème de santé mineur.

C'est faux! Les brûlures d’estomac ne sont pas à prendre à la légère. En fait, les brûlures d’estomac persistantes peuvent signaler d’autres problèmes qui, s’ils ne sont pas traités, peuvent entraîner des complications nécessitant une attention médicale. Le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO) est un état chronique couramment associé aux symptômes de brûlures d’estomac.

Les brûlures d’estomac ne sont pas à prendre à la légère. En fait, les brûlures d’estomac persistantes peuvent signaler d’autres problèmes qui, s’ils ne sont pas traités, peuvent entraîner des complications nécessitant une attention médicale. Le reflux gastro-œsophagien pathologique (RGO) est un état chronique couramment associé aux symptômes de brûlures d’estomac.

Je ne serai plus capable de digérer si je prends un médicament pour supprimer l’acidité.

Ne vous inquiétez pas! Ces médicaments permettent la production d’une quantité d’acide suffisante pour que la nourriture soit digérée normalement.

Vous avez raison! Ces médicaments permettent la production d’une quantité d’acide suffisante pour que la nourriture soit digérée normalement.

D’autres questions?